oeuvres de boileau despreaux

Portada
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 71 - J'irai creuser la terre, et, comme ce barbier, Faire dire aux roseaux , par un nouvel organe : « Midas, le roi Midas a des oreilles d'âne.
Página 215 - Tout prend un corps, une âme, un esprit, un visage. Chaque vertu devient une divinité : Minerve est la prudence, et Vénus la beauté. Ce n'est plus la vapeur qui produit le tonnerre, C'est Jupiter armé pour effrayer la terre...
Página 211 - Mais no-us, que la raison à ses règles engage, Nous voulons qu'avec art l'action se ménage ; Qu'en un lieu, qu'en un jour, un seul fait accompli Tienne jusqu'à la fin le théâtre rempli.
Página 196 - Aimez donc la raison : que toujours vos écrits Empruntent d'elle seule et leur lustre et leur prix.
Página 23 - Pour mes péchés, je croîs, fit devenir rimeur, Dans ce rude métier où mon esprit se tue, En vain pour la trouver je travaille et je sue. Souvent j'ai beau rêver du matin jusqu'au soir Quand je veux dire blanc, la quinteuse dit noir.
Página 73 - Réparer en mes vers les maux qu'ils ont commis. Puisque vous le voulez, je vais changer de style. Je le déclare donc : Quinault est un Virgile...
Página 200 - L'expression la suit, ou moins nette, ou plus pure. Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement , Et les mots pour le dire arrivent aisément.
Página 53 - Et dès que l'aquilon, ramenant la froidure, Vient de ses noirs frimas attrister la nature, Cet animal, tapi dans son obscurité, Jouit l'hiver des biens conquis durant l'été.
Página 33 - Je ne sais pas pourquoi l'on vante l'Alexandre, Ce n'est qu'un glorieux qui ne dit rien de tendre. Les héros chez Quinault parlent bien autrement, Et jusqu'à : «Je vous hais», tout s'y dit tendrement.
Página 71 - En vain contre le Cid un ministre se ligue : Tout Paris pour Chimène a les yeux de Rodrigue. L'Académie en corps a beau le censurer : Le public révolté s'obstine à l'admirer.

Información bibliográfica