Précis de l'histoire du moyen age

Portada
Société Belge de Librairie, 1858 - 398 páginas
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 213 - ... en tout le modèle des hommes. Sa piété, qui était celle d'un anachorète, ne lui ôta aucune vertu de roi. Une sage économie ne déroba rien à sa libéralité. Il sut accorder une politique profonde avec une justice exacte, et peut-être est-il le seul souverain qui mérite cette louange. Prudent et ferme dans le conseil , intrépide dans les combats, sans être emporté, compatissant comme s'il n'avait jamais été que malheureux, il n'est pas donné à l'homme de pousser plus loin la...
Página 108 - On y enseignait les sept arts libéraux , savoir: la grammaire, la rhétorique , la dialectique , l'arithmétique , la géométrie , l'astronomie et la musique.
Página 213 - IX paraissait un prince destiné à réformer l'Europe, si elle avait pu l'être ; à rendre la France triomphante et policée , et à être en tout le modèle des hommes. Sa piété, qui était celle d'un anachorète, ne lui ôta aucune vertu de roi. Une sage économie ne déroba rien à sa libéralité. Il sut accorder une politique profonde avec une justice exacte ; et peut-être est-il le seul souverain qui mérite cette louange : prudent et ferme dans le conseil , intrépide dans les combats...
Página 18 - ... envoie au roi des Huns une ambassade présidée par le pape saint Léon. L'éloquence de ce grand pontife impose au féroce conquérant. Attila reçoit les présents de la cour impériale , et consent à abandonner l'Italie. La mort délivre l'Empire de ce formidable voisin. Dispersion des Huns , 453 , etc. — La mort d'Attila mit fin à la vaste et mouvante domination des Huns. Ses nombreux enfants se divisèrent , et la révolte éclata de tous côtés parmi les tribus scythiques, slaves et...
Página 60 - Moawiah , et l'établissement d'une dynastie héréditaire (660). Cette courte période des khalifes électifs fut illustrée par des conquêtes d'une rapidité sans exemple ; et l'empire musulman, propagé hors de l'Arabie aux dépens des empereurs romains et des rois sassanides , s'agrandit de la Syrie , de l'Egypte et de la Perse.
Página 242 - La sûrclé des personnes et des propriétés, la garantie solidaire de chacun des membres de l'association, l'élection des magistrats municipaux et leur juridiction particulière, sont les bases de toute charte d'incorporation communale. Louis le Gros accorda les premières chartes- connues. Sous Louis le Jeune, les villes seigneuriales du domaine royal, érigées en municipalités passèrent sous l'autorité immédiate du roi. Les successeurs de ces princes multiplièrent les communes. Ainsi s'accrut...
Página 83 - D'importans services rendus par les Bénédictins à la religion , à l'humanité et aux lettres , recommandèrent ces religieux à la vénération des fidèles. Les monastères devinrent des séminaires de prédicateurs, qui allaient porter la foi aux barbares, et reculer, avec elle et par elle, les limites de la civilisation. Les forêts et les landes les plus stériles furent défrichées par les moines, et converties en riches campagnes. Enfin c'est par leurs soins que furent transcrits et conservés...
Página 73 - Pépin aspire ouvertement à la dignité royale, et après avoir mis dans ses intérêts les grands, le clergé et le pape Zacharie , il fait déposer Childéric par l'assemblée du champ de-mars.
Página 68 - Abassides , se mit à la tête de l'insurrection , qui éclata d'abord dans le Khorasan par la défection d'Abou-Moslem , gouverneur de cette province. Alors commença la sanglante querelle des Noirs et des Blancs ou des Abbassides et des Ommiades. Deux fils de Mohammed, Aboul-Abbas et Al-Manzor, soulevèrent les Kouffiens et les peuples de l'Irak , et marchèrent contre les Ommiades, qui furent battus sur les bords du Zab. Merwan II s'enfuit en Egypte , où il fut poursuivi et mis à mort. En lui...
Página 58 - Trinilé des Chrétiens, qu'il croyait incompatible avec l'unité divine, reconnaît l'existence d'un Dieu sans compagnon, qui a pour ministres les anges et les prophètes. Les principaux prophètes sont Abraham, Moïse, Jésus, et Mahomet au-dessus de tous les autres. Un fidèle Musulman doit croire à l'immortalité de l'âme, à la résurrection, au jugement dernier, au supplice des méchants et au bonheur des justes. Ces grandes vérités, conséquences nécessaires de la justice de Dieu, ne...

Información bibliográfica