Biographie universelle, Volumen29

Portada
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Contenido

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 88 - Je m'éveille le matin avec une joie secrète de voir la lumière; je vois la lumière avec une espèce de ravissement ; et tout le reste du jour je suis content. Je passe la nuit sans m'éveiller ; et le soir, quand je vais au lit , une espèce d'engourdissement m'empêche de faire des réflexions.
Página 44 - point de compliment sur la prise de Philisbourg ; vous « aviez une bonne armée, des bombes, du canon, et « Vauban. Je ne vous en fais point aussi sur ce que vous « êtes brave : c'est une vertu héréditaire dans votre « maison ; mais je me réjouis avec vous de ce que vous «êtes libéral, généreux, humain, et faisant valoir les « services de ceux qui font bien : voilà sur quoi je vous
Página 154 - Paris, 1826, in-4" ; 4° Lettres cosmologiques adressées à M. le baron Fournier, faisant suite à l'Essai de cosmologie, Paris, 1828, in-4°; nouvelle édition, Tours, 1835, in-4°; 5° divers articles dans les annales de la société d'agriculture , des sciences , arts et belles-lettres du département d'Indre-et-Loire.
Página 88 - Je n'ai presque jamais eu de chagrin, et encore moins d'ennui. Ma machine est si heureusement construite que je suis frappé par tous les objets assez vivement pour qu'ils puissent me donner du plaisir, pas assez pour me donner de la peine.
Página 345 - Plessis, j'ai un extrême déplaisir de l'outrage que vous avez reçu, auquel je participe comme roi et comme votre ami. 'Pour le premier, je vous en ferai justice et à moi aussi. Si je ne portois que le second titre, vous n'en avez nul de qui l'épée fût plus prête à dégainer, ni qui y portât sa vie plus gaiement que moi.
Página 81 - Montesquieu avait déclaré au gouvernement qu'après l'espèce d'outrage qu'on allait lui faire, il irait chercher chez les étrangers qui lui tendaient les bras, la sûreté, le repos, et peut-être les récompenses qu'il aurait dû espérer dans son pays.
Página 16 - Si on me presse de dire pourquoi je l'aimais, je sens que cela ne se peut exprimer qu'en répondant : « Parce que c'était lui, parce que c'était moi...
Página 81 - Il prit un tour très adroit pour mettre le ministre dans ses intérêts; il fit faire en peu de jours une nouvelle édition de son livre, dans laquelle on retrancha ou on adoucit tout ce qui pouvait être condamné par un cardinal et par un ministre.
Página 184 - que d'une chose , c'est «qu'il n'ait pas su, avant de mourir, que c'est moi
Página 126 - Revue rhronoloyique de l'histoire de France, depuis la première convocation des notables jusqu'au départ des troupes étrangères, 1787-1818.

Información bibliográfica