L'Italie: études historiques ...: L'Italie et les invasions étrangères. Théodoric, roi des goths et des Romains. Les Lombards et le pape Grégoire le Grand. Les coutumes barbares et la civilisation chrétienne. Monuments et souvenirs de la domination normande. Un voyage archéologique en Sicile. Les communes lombardes. L'Empire et la papaute. L'empereur Frédéric II. Une excommunication et une déchéance au treizième siècle. La fin de la maison de Soulabe

Portada
Didier & cie, 1874
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 91 - C'est un beau spectacle que celui des lois féodales. Un chêne antique s'élève ' ; l'œil en voit de loin les feuillages : il approche ; il en voit la tige , mais il n'en aperçoit point les racines : il faut percer la terre pour les trouver.
Página 27 - ... furent dissipés ; quand la mort eut fait taire les gémissements de tant de victimes ; quand le bruit de la chute du colosse romain eut cessé, alors on aperçut une croix , et au pied de cette croix un monde nouveau. Quelques prêtres, l'Évangile à la main, assis sur des ruines, ressuscitaient la société au milieu des tombeaux , comme Jésus-Christ rendit la vie aux enfants de ceux qui avaient cru en lui.
Página 24 - Les bar« bares nous chassent vers la mer, et la mer nous repousse « vers les barbares; il ne nous reste que le genre de mort à « choisir, le glaive ou les flots 3.
Página 155 - De part et d'autre, chez les vainqueurs et chez les vaincus, tout était en décadence, tout était en désorganisation. Il ne restait plus aux uns que les instincts malfaisants et grossiers des peuples barbares ; aux autres que la corruption des peuples civilisés : c'était ce qui valait le moins dans la barbarie comme dans la civilisation. Aussi, lorsqu'ils furent réunis, n'eurent-ils guère à mettre en commun, pour fonder une société nouvelle, que des ruines et des vices. Mais, il faut le...
Página 311 - Bien que les deux puissances, le sacerdoce et le saint-empire, paraissent distinctes dans les termes qui servent à les désigner, elles ont réellement la même signification en vertu de leur origine identique. Toutes deux sont dès le principe instituées par l'autorité...
Página 155 - Germains, do grandir et d'ennoblir leur caractère, et de les peindre comme ayant, par leur mélange avec les Romains, retrempé l'état social. Lorsqu'on recherche avec soin ce que la civilisation doit aux conquérants de l'empire d'Occident, on est fort en peine de trouver quelque bien dont on puisse leur faire honneur.
Página 437 - ... l'un est le mouvement hérétique ou pour mieux dire antichrétien qui, par les Cathares, les Albigeois et les autres sectes dualistes, ne vise à rien moins qu'à saper par la base l'édifice catholique pour y substituer un établissement religieux entièrement nouveau ; l'autre est le mouvement réformiste issu du radicalisme monacal et d'une dévotion désordonnée, qui tend à l'abaissement du clergé régulier dans la personne de son chef, et par suite à la reconstruction du temple d'après...
Página 217 - ... beau travail du monde. Les murailles intérieures du temple sont dorées, ou, pour mieux dire, elles sont toute une pièce d'or. On y remarque des tables de marbre de couleur, dont on n'a jamais vu les pareilles, qui sont relevées par des cubes de mosaïque en or et couronnées de branches d'arbres en mosaïque verte. Des soleils en verre doré, rangés en haut, rayonnaient d'une lumière à éblouir les yeux et jetaient dans l'esprit un tel trouble que nous implorions Dieu de nous en préserver....
Página 251 - ... frères et sa jeune sœur Flavie, torturés et égorgés par une bande de pirates Maures, encore païens, qui vinrent ravager les côtes de Sicile et, comme nous le verrons si souvent pour tant d'autres bourreaux, firent des moines les principales victimes de leur fureur. Les enfants de saint Benoît inauguraient ainsi la longue série de leurs luttes et de leurs victoires. Le sang de Placide arrosa les semailles de l'ordre en Sicile, où sa moisson a été jusqu'à nos jours si abondante2. Nous...
Página 440 - Assisteznous, écrit-il, contre ces superbes prélats, afin que nous affermissions l'Église notre mère en lui donnant des guides plus dignes de la diriger et que nous puissions, comme c'est notre devoir, la réformer pour son bien et à la gloire de Dieu.

Información bibliográfica