Fragments littéraires

Portada
Didier, 1843 - 516 páginas
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 65 - Le vœu des pères de famille sera toujours consulté et suivi, en ce qui concerne la participation de leurs enfants à l'instruction religieuse.
Página 163 - Il aura peut-être agréable l'humiliation de mon cœur et l'enchaînement de mes misères profondes... Adieu, ma chère Mère, mes larmes m'aveuglent; et s'il étoit de la volonté de Dieu qu'elles causassent la fin de ma vie, elles me paroîtroient plutôt les instruments de mon bien que les effets de mon mal.
Página 140 - L'an 1673 et le vingt-deuxième jour d'avril, par-devant nous Bernard de Marie, chevalier, seigneur de Vercigny, conseiller du roi en ses conseils, maître des requêtes ordinaires de son hôtel, et commissaire départi pour l'exécution des...
Página 79 - Il est contradictoire de proclamer la nécessité de l'instruction primaire et de se refuser au seul moyen qui la puisse procurer. Il n'est pas non plus fort conséquent peut-être d'imposer une école à chaque commune , sans imposer aux enfants de cette commune l'obligation de la fréquenter. Otez cette obligation, à force de sacrifices vous fonderez des écoles; mais ces écoles pourront être peu fréquentées, et par ceux-là précisément auxquels elles seraient le plus nécessaires , je veux...
Página 145 - Pourquoi souffrons-nous les douleurs sans nous mettre en colère, et que nous ne souffrons pas les injustices et les maux que nous causent les hommes sans mouvement de colère ? « Nous voulons tellement plaire que nous ne voulons pas déplaire aux autres lorsque nous nous déplaisons à nous-mêmes, et que nous voulons plaire à ceux qui nous déplaisent. « Quand on est dans la vérité, il...
Página 136 - La part que je prends à ce qui vous touche et l'estime particulière que j'ai pour votre personne, me portèrent dès lors à vous écrire pour vous porter à faire toutes les avances qui dépendent de vous pour une réconciliation sincère et vraiment chrétienne...
Página 137 - ... d'une manière préjudiciable à la vérité et à la mémoire de M. Pascal , on pense que vous êtes dans l'obligation de les remettre à ses parents, entre les mains desquels ils ne courent pas le même risque, ou de les brûler en leur présence, sans en retenir de copie, " comme a fait une personne de qualité et de mérite, ami de M.
Página 190 - Au fond, il n'ya de véridique, si quelque chose l'est entièrement, que les correspondances intimes et confidentielles; les mémoires sont toujours destinés au public, et ce regard au public, même le plus lointain, gâte tout: on s'y défend ou on attaque, on se compose un personnage, on pense à soi, on ment. Mais quand on écrit, comme on parle au confessionnal, sous...
Página 111 - Les Frères des Écoles chrétiennes seront brevetés et encouragés par le Grand-Maître, qui visera leurs statuts intérieurs, les admettra au serment, leur prescrira un habit particulier, et fera surveiller leurs Écoles. Les supérieurs de ces Congrégations pourront être membres de l'Université.
Página 139 - Périer vous écrit aussi, parce que la considération que je seay que vous avez pour son mérite, et pour le grand intérêt qui l'oblige à vous faire la prière qu'elle vous fait, devrait me persuader que rien de ma part ne peut vous toucher à l'égal de sa prière et de ses raisons. Mais...

Información bibliográfica