Le roi des Français et sa famille

Portada
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Contenido

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 242 - Paris , m'ont exprimé le désir que je me rendisse dans cette capitale pour y exercer les fonctions de lieutenantgénéral du royaume. « Je n'ai pas balancé à venir partager vos dangers , à me placer au milieu de votre héroïque population , et à faire tous mes efforts pour vous préserver des calamités de la guerre civile et de l'anarchie.
Página 262 - Oui, messieurs, elle sera heureuse et libre, cette France qui m'est si chère; elle montrera à l'Europe, que uniquement occupée de sa prospérité intérieure, elle chérit la paix aussi bien que les libertés, et ne veut que le bonheur et le repos de ses voisins.
Página 274 - En présence de Dieu , je jure d'observer fidèlement la » Charte constitutionnelle, avec les modifications exprimées » dans la déclaration ; de ne gouverner que par les lois et » selon les lois; de faire rendre bonne et exacte justice a » chacun selon son droit , et d'agir en toutes choses dans la » seule vue de l'intérêt, du bonheur et de la gloire du peuple
Página 260 - Je suis accouru, fermement résolu à me dévouer à tout ce que les circonstances exigeraient de moi , dans la situation où elles m'ont placé, pour rétablir l'empire des lois, sauver la liberté menacée, et rendre impossible le retour de si grands maux, en assurant à jamais le pouvoir de cette Charte dont le nom, invoqué pendant le combat, l'était encore après la victoire.
Página 261 - C'est dans ces sentimens , messieurs , que je viens ouvrir cette session. Le passé m'est douloureux, je déplore des infortunes que j'aurais voulu prévenir; mais au milieu de ce magnanime élan de la capitale et de toutes les cités françaises, à l'aspect de l'ordre renaissant avec une , merveilleuse promptitude, après une résistance pure de tout excès, un juste orgueil national émeut mon coeur, et j'entrevois avec confiance l'avenir de la patrie.
Página 276 - Charte avait tout ébranlé ; il fallait rétablir l'action des lois , et c'est aux Chambres qu'il appartenait d'y pourvoir. Vous l'avez fait, messieurs. Les sages modifications que nous venons de faire à la Charte garantissent la sécurité de l'avenir, et la France, je l'espère, sera heureuse au dedans, respectée au dehors, et la paix de l'Europe de plus en plus affermie.
Página 266 - Dauphin, et tous les membres de la branche aînée de la maison royale, sortent en ce moment du territoire français , Déclare que le trône est vacant en fait et en droit, et qu'il est indispensable d'y pourvoir.
Página 259 - Dans cette absence de tout pouvoir public le vœu de mes concitoyens s'est tourné vers moi; ils m'ont jugé digne de concourir avec eux au salut de la patrie ; ils m'ont invité à exercer les fonctions de lieutenant général du royaume.
Página 179 - France, je ne puis plus vous transmettre d'or;dre en son nom, et il ne me reste qu'à vous dégager de l'observation de tous les ordres que je vous avais transmis, et à vous recommander tout ce que votre excellent jugement et votre patriotisme si...
Página 269 - Rempli de souvenirs qui m'avaient toujours fait désirer de n'être jamais destiné à monter sur le trône, exempt d'ambition et habitué à la vie paisible que je menais dans ma famille, je ne puis vous cacher tous les sentimens qui agitent mon cœur dans cette grande conjoncture ; mais il en est un qui les domine tous : c'est l'amour de mon pays; je sens ce qu'il me prescrit, et je le ferai.

Información bibliográfica