Morale des jeunes princes ou pensées de Marie Leckzinska, Volumen1

Portada
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 107 - J'ignore quels sont les desseins de Dieu sur ma race et sur moi ; mais je connais les obligations qu'il m'a imposées par le rang où il lui a plu de me faire naître.
Página 107 - fils de Saint Louis , je saurai à son exemple » me respecter jusque dans les fers ; successeur » de François Ier, je veux du moins pouvoir » dire comme lui : Nous avons tout perdu , fors » l'honneur. » Signé LOUIS. » Et au bas : « Avec la permission du roi mon oncle , j'adhère » de cœur et d'âme au contenu de cette note.
Página 106 - Bonaparte avec ceux qui l'ont précédé ; j'estime sa valeur, ses talents militaires ; je lui sais gré de plusieurs actes d'administration, car le bien que l'on fera à mon peuple me sera toujours cher ; mais il se trompe, s'il croit m'engager à transiger sur mes droits.
Página 74 - La miséricorde des rois est de rendre la justice; et la justice » des reines, c'est d'exercer la miséricorde.
Página 130 - Les bons rois sont esclaves, et leurs peuples sont libres. » ( Ibidem. ) « Le contentement voyage rarement avec la fortune ; mais il suit » la vertu jusque dans le malheur. » ( Ibidem.) « Ce n'est que pour l'innocence que la solitude peut avoir des
Página 175 - Plusieurs sont remarquables par le fond des idées , et souvent aussi par un tour ingénieux et vif. « Nous ne serions pas grands sans les petits. Nous ne devons
Página 292 - ... celui de restitution, c'est le plus noble qu'on puisse prononcer en fait de morale publique, lorsque la chose qu'on détient ne vous appartient pas. La France ne doit pas craindre non plus de le prononcer, si elle veut suivre la maxime d'un de ses plus grands rois, Jean II, dit le Bon, qui porte que : Si la bonne foi et la vérité étaient bannies de la terre, elles devraient trouver un refuge dans la bouche et le cœur des rois ; et à quelle occasion prononca-t-il une telle sentence ? c'est...

Información bibliográfica