Description historique de la basilique métropolitaine de Paris

Portada
A. Le Clère, 1821 - 447 páginas
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 199 - DE L'ÉDUCATION, par J.-J. ROUSSEAU, citoyen de Genève1 CHRISTOPHE DE BEAUMONT, par la miséricorde divine et par la grâce du Saint-Siège apostolique, archevêque de Paris, duc de Saint-Cloud, pair de France, commandeur de l'ordre du Saint-Esprit, proviseur de Sorbonne, etc.
Página 266 - Paradin , les dames relevèrent leurs cornes et fi» rent comme les limaçons, lesquels, quand ils » entendent quelque bruit, retirent et resserrent » tout bellement leurs cornes ; ensuite , le bruit » passé , ils les relèvent plus grandes que devant.
Página 57 - L'idée du démon avait disparu pour ne laisser qu'une tête grimaçante, un animal informe, une composition fantastique. « A quoi bon, écrivait en 1125 saint Bernard à Guillaume de Saint-Thierry, tous ces monstres grotesques en peinture et en bosse qu'on trouve dans les cloîtres, à la vue des gens qui pleurent leurs péchés? Que signifient ces singes immondes, ces lions furieux, ces centaures monstrueux...
Página 353 - IX, dit-il, paraissait un prince destiné à réformer l'Europe, si elle avait pu l'être, à rendre la France triomphante et policée, et à être en tout le modèle des hommes. Sa piété, qui était celle d'un anachorète, ne lui ôta aucune vertu de roi. Une sage économie ne déroba rien à sa libéralité. Il sut accorder une politique profonde avec une justice exacte, et peut-être est-il le seul souverain qui mérite cette louange. Prudent et ferme dans...
Página 353 - IX paraissait un prince destiné à réformer l'Europe, si elle avait pu l'être ; à rendre la France triomphante et policée, et à être en tout le modèle des hommes. Sa piété, qui était celle d'un anachorète, ne lui ôta aucune vertu de roi. Une sage économie ne déroba rien à sa libéralité. Il sut accorder une politique profonde avec une justice exacte, et peut-être est-il le seul souverain qui mérite cette louange : prudent et ferme dans le conseil, intrépide dans les combats sans...
Página 353 - Prudent et ferme dans le conseil, intrépide dans les combats, sans être emporté, compatissant comme s'il n'avoit jamais été que malheureux, il n'est pas donné à l'homme de pousser plus loin la vertu... Attaqué de la peste devant Tunis... il se fit étendre sur la cendre et expira, à l'âge de cinquante-cinq ans, avec la piété d'un religieux et le courage d'un grand homme.
Página 141 - Emmanuel, fut d'abord donné à l'église de Notre-Dame , en 1400 , par Jean de Montaigu , frère de Gérard de Montaigu , 95e.
Página 141 - La fonte ayant été manquée , on le refondit eu 1681. La cérémonie de sa bénédiction fut faite le 29 avril 1682 par François de Harlay , archevêque de Paris. Louis XIV et Marie-Thérèse d'Autriche , son épouse , d'après l'invitation du chapitre , imposèrent à la cloche le nom d'Emmanuel-Louise-Thérèse.
Página 232 - ... de proportion. La Vierge, assise au milieu, soutient sur ses genoux la tête et une partie du corps de son fils descendu de la croix; le reste du corps est étendu sur un suaire; elle a les bras élevés et les yeux en larmes levés vers le ciel.
Página 208 - Paris un autel avec ses ornements, d'une magniflcence au-dessus du premier projet. Et l'a dédié au Dieu des Armées, Maître de la Paix et de la Victoire. Sous l'invocation de la Sainte Vierge, Patronne et Protectrice de ses Etats. L'an de Nôtre-Seigneur, 1699.

Información bibliográfica