La Minerve française, Volumen4

Portada
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 50 - Pauvres mortels, tant de haine vous lasse ! Vous ne goûtez qu'un pénible sommeil. D'un globe étroit divisez mieux l'espace ; Chacun de vous aura place au soleil. Tous attelés au char de la puissance, Du vrai bonheur vous quittez le chemin. Peuples, formez une sainte alliance, Et donnez-vous la main.
Página 524 - Chacun professe sa religion avec une égale liberté, et obtient pour son culte la même protection.
Página 50 - Peuples, formez une sainte alliance, Et donnez-vous la main. " Des potentats, dans vos cités en flammes, Osent du bout de leur sceptre insolent Marquer, compter et recompter les âmes, Que leur adjuge un triomphe sanglant. Faibles troupeaux, vous passez sans défense D'un joug pesant sous un joug inhumain. Peuples, formez une sainte alliance, Et donnez-vous la main.
Página 288 - La minute du jugement sera signée au plus tard dans les vingt-quatre heures par les juges qui l'auront rendu. Les greffiers qui délivreront expédition d'un jugement avant qu'il ait été signé seront poursuivis comme faussaires.
Página 49 - J'AI vu la paix descendre sur la terre, ' Semant de l'or, des fleurs et des épis. L'air était calme , et du Dieu de la guerre Elle étouffait les foudres assoupis.
Página 149 - J'ai vu aussi cette tour de Constance (continue M- Êoissy-d'Anglas en s'adressant à ses enfans); elle n« peut que vous inspirer un double intérêt, puisque la bisaïeule de votre mère , y ayant été renfermée étant grosse , comme accusée d'avoir été au prêche , y donna le jour à une fille de laquelle vous descendez. J'avoue que je n'ai rien vu d'aussi propre à inspirer de longs souvenirs; c'était vers i768, cinq ou six ans avant le fait rapporté par M.
Página 264 - qu'en un clin d'œil tout fut » dispersé (c'est M. de Chabrol lui-même qui » l'atteste) ; dans moins de vingt-quatre heures » tout était rentré dans l'ordre, sans que la force » armée eût été obligée de tirer un seul coup de
Página 107 - La puissance législative s'exerce collectivement par le roi, la Chambre des Pairs et la Chambre des Députés des départemens.
Página 264 - II ne sera prononcé aucune peine, pour le fait de sédition, contre ceux qui , ayant fait partie de ces bandes sans y exercer...
Página 149 - Je les vois encore à cette apparition subite tomber toutes à la fois à ses pieds, les inonder de pleurs, essayer des paroles , ne trouver que des sanglots ; puis , enhardies par nos consolations , nous raconter toutes ensemble leurs communes douleurs. Hélas , tout leur crime était d'avoir été élevées dans la même religion que Henri IV.

Información bibliográfica