Galerie historique des contemporains, Volumen6

Portada
Le Roux, 1827
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 238 - Sa marche est exactement celle de l'abbé de Marsy : il traite, comme lui, du dessin, ensuite des couleurs , puis de l'invention , et de ce qu'on appelle la poésie d'un tableau; il donne les mêmes préceptes, et cite les mêmes exemples: les pensées , les transitions , les images sont presque partout celles du poète latin ; enfin , la version est souvent littérale dans des morceaux de quarante à cinquante vers.
Página 321 - J'ignore quels sont les desseins de Dieu sur ma race et sur moi ; mais je connais les obligations qu'il m'a imposées par le rang où il lui a plu de me faire naître.
Página 382 - ... ambitionnée par tout le monde; je lui dois le même service, lorsque c'est une fonction que bien des gens trouvent dangereuse. Si je connaissais un moyen possible pour lui faire connaître mes dispositions, je ne prendrais pas la liberté de m'adresser à vous.
Página 154 - Il fallait, dit-il, que dans cette journée mon cœur fût frappé par un coup aussi sensible, pour que je pusse m'abandonner à d'autres soins qu'à ceux de mon armée.
Página 144 - Fables et Contes Indiens, nouvellement traduits , avec un discours préliminaire, et des notes sur la religion , la littérature , les mœurs , etc. des Hindous. 1790, in-S
Página 401 - Maintenant la Chambre croit de son devoir et de sa dignité de déclarer qu'elle ne saurait jamais avouer pour chef légitime de...
Página 309 - ... de ramener l'ordre et le calme. Je sais qu'on a donné d'injustes préventions, je sais qu'on a osé publier que vos personnes n'étaient pas en sûreté.
Página 115 - J'ai couru pour lui porter mon premier hommage et mon dernier adieu , pour lui faire entendre au moins la voix d'un fils parmi les cris de ses bourreaux, pour l'embrasser du moins sur l'échafaud où il allait périr, et peut-être aurais-je eu le bonheur d'y périr avec lui.
Página 321 - Bonaparte avec ceux qui l'ont précédé ; j'estime sa valeur, ses talents militaires ; je lui sais gré de plusieurs actes d'administration, car le bien que l'on fera à mon peuple me sera toujours cher ; mais il se trompe, s'il croit m'engager à transiger sur mes droits.
Página 317 - Lorsque je revins de l'Assemblée, où nous avions demandé l'appel au peuple, et où nous avions parlé tous les trois, je lui...

Información bibliográfica