Réimpression de l'ancien Moniteur: depuis la réunion des États-généraux jusqu'au Consulat (mai 1789-novembre 1799) avec des notes explicatives, Volumen1

Portada
Au Bureau central, 1854
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

Crítica de los usuarios - Marcar como inadecuado

introduction historique

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 318 - Si donnons en mandement à nos âmes et féaux conseillers les gens tenant notre cour de...
Página 297 - A CES CAUSES, et autres à ce nous mouvant, de l'avis de notre Conseil et de notre certaine...
Página 358 - A quoi voulant pourvoir : ouï le rapport, le roi étant en son conseil a ordonné et ordonne ce qui suit : Art.
Página 83 - Je ne vous ai point appelés, comme faisaient mes prédécesseurs pour vous faire approuver leurs volontés; je vous ai assemblés pour recevoir vos conseils, pour les croire, pour les suivre, bref pour me mettre en tutelle ' entre vos mains, envie qui ne prend guères aux rois, aux barbes grises et aux victorieux.
Página 269 - Richelieu et ses cruautés, Louis XIV et sa gloire, la Régence et ses désordres, les ministres du feu roi et leur insensibilité, semblaient avoir pour jamais effacé des esprits et des cœurs jusqu'au nom de la nation. Tous les états par où passent les peuples pour arriver à l'abandon d'eux-mêmes, terreur, enthousiasme, corruption, indifférence, le ministère n'avait rien négligé pour y laisser tomber la nation française.
Página xxvii - Je tiens pour impossible que les grandes monarchies de l'Europe aient encore longtemps à durer : toutes ont brillé, et tout état qui brille est sur son déclin. J'ai de mon opinion des raisons plus particulières que cette maxime; mais il n'est pas à propos de les dire, et chacun ne les voit que trop ". caractères ineffaçables que ceux qu'imprimé la nature, et la nature ne fait ni princes, ni riches, ni grands seigneurs.
Página 165 - D'une part, améliorer les revenus de l'Etat et assurer leur libération entière par une répartition plus égale des impositions ; de l'autre, libérer le commerce des différentes entraves qui en gênent la circulation et soulager, autant que les circonstances...
Página 269 - Et le droit , sans lequel tous les autres sont inutiles , celui de n'être arrêté par quelque ordre que ce soit , que pour être remis, sans délai, entre les mains de juges compétents.
Página 169 - L'autre, qui tient au devoir plutôt qu'au caractère, peut faire plus en se montrant moins stricte et réservée pour tout ce qui a quelque importance : elle n'affecte pas l'austérité pour ce qui n'en a aucune ; elle laisse...
Página 172 - Les abus ont pour défenseurs l'intérêt , le crédit , la fortune, et d'antiques préjugés que le temps semble avoir respectés; mais que peut leur vaine confédération contre le bien public et la nécessité de l'État?

Información bibliográfica