Histoire du règne de Louis-Philippe 1er, 1830 à 1848, Volumen1

Portada
V. Lecou, 1855
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

Crítica de los usuarios - Marcar como inadecuado

page 1 baude à l'hotel de ville en 1830 à paris,ce qui tend à accréditer la thèse,qu'H PEUT se trouvait à Paris le 29 juillet 1830 et non à Lyon comme l'affirme le dictionnaire de Pierre Larousse ???

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 112 - En présence de Dieu , je jure d'observer fidèlement la » Charte constitutionnelle, avec les modifications exprimées » dans la déclaration ; de ne gouverner que par les lois et » selon les lois; de faire rendre bonne et exacte justice a » chacun selon son droit , et d'agir en toutes choses dans la » seule vue de l'intérêt, du bonheur et de la gloire du peuple
Página 45 - Les députés de la France en ce moment réunis à Paris ont exprimé le désir que je me rendisse dans cette capitale pour y exercer les fonctions de lieutenant général du royaume.
Página 23 - La république nous exposerait à d'affreuses di« visions : elle nous brouillerait avec l'Europe. « Le duc d'Orléans est un prince dévoué à la « cause de la révolution. « Le duc d'Orléans ne s'est jamais. battu contre « nous. « Le duc d'Orléans était à Jemmapes. « Le duc d'Orléans est un roi citoyen.
Página 34 - Il faut donc empêcher qu'aucune proclamation ne soit faite qui, déjà, désigne un chef lorsque la forme même du gouvernement ne peut être déterminée. « 11 existe une représentation provisoire de la nation. Qu'elle reste en permanence jusqu'à ce que le vœu de la majorité des Français ait pu être connu. « Dans toutes les circonstances, ce vœu a pu être consulté. Ne faisons point aujourd'hui un pas rétrograde dans...
Página 91 - ... millions d'hommes, j'aurais regardé comme un crime toute parole en contradiction avec le besoin des temps : je n'ai pas cette conviction. Si j'avais le droit de disposer d'une couronne, je la mettrais volontiers aux pieds de M. le duc d'Orléans. Mais je ne vois de vacant qu'un tombeau à Saint-Denis, et non un trône.
Página 87 - L'article 23 de la Charte sera soumis à un nouvel examen dans la session de 1831. 69. Il sera pourvu successivement par des lois séparées, et dans le plus court délai possible, aux objets qui suivent : 1° L'application du jury aux délits de la presse et aux délits politiques; 2°...
Página 88 - Je reçois avec une profonde émotion la déclaration que vous me présentez ; je la regarde comme l'expression de la volonté nationale, et elle me paraît conforme aux principes politiques que j'ai professés toute ma vie. Rempli de souvenirs qui...
Página 32 - La réunion des députés , actuellement à Paris, a pensé qu'il était urgent de prier SAR monseigneur le duc d'Orléans de se rendre dans la capitale pour y exercer les fonctions de lieutenant général du royaume , et de lui exprimer le vœu de conserver les couleurs nationales; elle a , de plus , senti la nécessité de s'occuper , sans relâche, d'assurer à la France, dans la prochaine session...
Página 91 - Pieux libellistes, le renégat vous appelle ! Venez donc balbutier un mot, un seul mot avec lui pour l'infortuné maître qui vous combla de ses dons et que vous avez perdu.
Página 91 - Je reconnais au malheur toutes les sortes de puissance, excepté celle de me délier de mes serments de fidélité. Je dois aussi rendre ma vie uniforme : après tout ce que j'ai fait, dit et écrit pour les Bourbons, je serais le dernier des misérables si je les reniais au moment où, pour la troisième et dernière fois, ils s'acheminent vers l'exil.

Información bibliográfica