Description historique de la basilique métropolitaine de Paris: ornée de gravures

Portada
Chez A. Le Clere, 1821 - 447 páginas
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

Crítica de los usuarios - Marcar como inadecuado

dla bal

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 351 - IX paraissait un prince destiné à réformer l'Europe, si elle avait pu l'être ; à rendre la France triomphante et policée, et à être en tout le modèle des hommes. Sa piété, qui était celle d'un anachorète, ne lui ôta aucune vertu de roi. Une sage économie ne déroba rien à sa libéralité. Il sut accorder une politique profonde avec une justice exacte, et peut-être est-il le seul souverain qui mérite cette louange : prudent et ferme dans le conseil, intrépide dans les combats sans...
Página 264 - Paradin , les dames relevèrent leurs cornes et fi» rent comme les limaçons, lesquels, quand ils » entendent quelque bruit, retirent et resserrent » tout bellement leurs cornes ; ensuite , le bruit » passé , ils les relèvent plus grandes que devant.
Página 199 - DE L'ÉDUCATION, par J.-J. ROUSSEAU, citoyen de Genève1 CHRISTOPHE DE BEAUMONT, par la miséricorde divine et par la grâce du Saint-Siège apostolique, archevêque de Paris, duc de Saint-Cloud, pair de France, commandeur de l'ordre du Saint-Esprit, proviseur de Sorbonne, etc.
Página 61 - L'idée du démon avait disparu pour ne laisser qu'une tête grimaçante, un animal informe, une composition fantastique. « A quoi bon, écrivait en 1125 saint Bernard à Guillaume de Saint-Thierry, tous ces monstres grotesques en peinture et en bosse qu'on trouve dans les cloîtres, à la vue des gens qui pleurent leurs péchés? Que signifient ces singes immondes, ces lions furieux, ces centaures monstrueux...
Página 351 - IX, dit-il, paraissait un prince destiné à réformer l'Europe, si elle avait pu l'être, à rendre la France triomphante et policée, et à être en tout le modèle des hommes. Sa piété, qui était celle d'un anachorète, ne lui ôta aucune vertu de roi. Une sage économie ne déroba rien à sa libéralité. Il sut accorder une politique profonde avec une justice exacte, et peut-être est-il le seul souverain qui mérite cette louange. Prudent et ferme dans...
Página 358 - Il existe encore des crédences de stalles, sur lesquelles on .voit des moines avec une marotte et des oreilles d'âne. On a voulu y représenter, sans doute , des personnages de la fête des fous ainsi travestis. La marotte, que les poètes, les comédiens, et surtout les artistes, donnent faussement aujourd'hui pour attribut au dieu Momus , doit son origine à ces farces ridicules.
Página 181 - Job ulcere pessimo, a planta pedís usque ad verticem eius; qui testa saniem radebal, sedens in sterquilinio. 7, 5 induta est caro mea putredine et sordibus pulveris, cutis mea aruit et contracta est.
Página 366 - ... tour-à-tour de fournir les herbes et les fleurs. Au quatorzième, on n'exigea plus d'eux cette redevance , et l'on se contenta d'herbe ordinaire, tirée des prés' de Gentilli. Jean, duc de Berri, oncle de Charles VI, étant tombé malade à Paris, il donna au chapitre de Notre-Dame son hôtel de Nêle, à condition que, tous les ans, le premier jour de mai, les chanoines feraient une procession avec un rameau verd à la main, et que l'église serait jonchée d'herbe verte.
Página 351 - Prudent et ferme dans le conseil, intrépide dans les combats, sans être emporté, compatissant comme s'il n'avoit jamais été que malheureux, il n'est pas donné à l'homme de pousser plus loin la vertu... Attaqué de la peste devant Tunis... il se fit étendre sur la cendre et expira, à l'âge de cinquante-cinq ans, avec la piété d'un religieux et le courage d'un grand homme.
Página 230 - ... de proportion. La Vierge, assise au milieu, soutient sur ses genoux la tête et une partie du corps de son fils descendu de la croix; le reste du corps est étendu sur un suaire; elle a les bras élevés et les yeux en larmes levés vers le ciel.

Información bibliográfica